SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE LA CLINIQUE VÉTÉRINAIRE du LOUP





1 mai 2022

Motif de consultation très fréquent en cette période, les épillets doivent faire l’objet d’une attention particulière. A la fin du printemps et jusqu’au début de l’automne, les graminées sauvages sèchent et durcissent, produisant alors des quantités d’épillets


10 avril 2022

De nombreux réfugiés ukrainiens ont été accueillis en France avec leur animal de compagnie. Les règles d'entrée ont été assouplies compte tenu de l'urgence. Mais il est nécessaire pour eux de se mettre rapidement en règle après leur arrivée.


9 avril 2022

La leishmaniose est une maladie mortelle qui touche principalement le chien, mais aussi l’humain et certains autres mammifères. Bien connu sur tout le pourtour méditerranéen, elle a même tendance, en raison du changement climatique, à s’étendre à d’autres régions. Ces petits insectes appelés « phlébotomes » sont les vecteurs de cette maladie

Annee-des-T2.jpg

23 janvier 2022

Vous envisagez cette année d'accueillir un nouveau compagnon dans votre foyer ? Mais avez-vous pensé au nom que vous allez lui donner ? Traditionnellement, et ce depuis 1926, chaque année une lettre initiale différente est conseillée. L'année 2022 sera l'année des "T"


11 décembre 2021

Agréable et apaisant, le ronronnement est souvent considéré comme une expression de bonheur et de félicité du chat. Rythmé par les mouvements respiratoires du chat, le ronronnement est en quelque sorte le privilège des petits félins. Pourquoi les chats ronronnent-ils ? Est-ce qu’un ronronnement signifie autre chose que bien-être et satisfaction du chat ?


10 novembre 2021

Les morsures et les griffures par des chiens ou chats sont fréquentes et ne doivent jamais être traitées à la légère. Outre le traumatisme physique et psychique, les morsures et griffures peuvent permettre la transmission d’agents pathogènes aux conséquences plus ou moins dramatiques. Les agents pathogènes transmis par les morsures et griffures ont été présentés dans les 2 articles sur les ZOONOSES.


10 octobre 2021
Morsure BA
Morsure par un berger allemand (exercice de simulation)

Toute morsure ou griffure doit être prise au sérieux, avec notamment les premiers soins indispensables à apporter à la personne mordue ou griffée (voir Fiches ZOONOSES). (Vous pouvez relire ces articles ici : Article 1 Article 2)

Le risque particulier de la transmission de la rage a conduit le législateur à l’obligation de mise sous surveillance vétérinaire de tout animal mordeur ou griffeur.

Un animal « MORDEUR » est défini comme « tout animal sensible à la rage ayant mordu ou griffé une personne ».

L’appellation animal « MORDEUR » est étendue à « tout animal sensible à la rage ayant mordu ou griffé un autre animal domestique ou sauvage apprivoisé ou captif » dans les départements non indemnes de rage (ex : la Guyane) ou en provenance depuis moins d’un an d’un département ou d’un pays déclaré non indemne de rage.

Chien mordeur
Chien mordeur

Surveillance sanitaire

Si votre chien ou votre chat a mordu ou griffé une personne, il doit être mis sous surveillance sanitaire par votre vétérinaire, pendant 15 jours avec :

  • Une première visite le jour de la morsure ou de la griffure
  • Une 2ème visite le 7ème jour après la morsure ou griffure
  • Et une 3ème et dernière visite au 15ème jour afin de s’assurer que votre animal « MORDEUR » n’ait pas déclaré la rage durant cette période.

A chaque visite, votre vétérinaire remplit un certificat sanitaire avec différents feuillets destinés à la personne mordue, aux autorités sanitaires (le maire et la DDPP*, voire au commissariat de police en cas de déclaration auprès de la police). Un feuillet vous est également remis à chaque visite.

Dans le cas d’un « chien mordeur », la morsure doit être déclarée à la mairie par vos soins ou par votre vétérinaire. En fonction des circonstances, le maire peut vous obliger à faire réaliser une évaluation comportementale chez un vétérinaire agréé. A la suite de cette évaluation, le maire peut vous imposer de suivre une formation et d’obtenir une attestation d’aptitude.

Durant les périodes de surveillance sanitaire, le chien ou le chat « mordeur » ne peut être ni cédé, ni euthanasié (sans l’avis de la DDPP*), ni vacciné contre la rage.

Si vous souhaitez lire l’article de loi, vous le trouverez ici.

N’oublions pas que toutes ces mesures de santé publique « chiens DANGEREUX et animal MORDEUR » certes contraignantes, sont avant tout mises en place pour vous protéger ainsi que votre entourage

*DDPP = Direction Départementale de la Protection des Populations (ex-Direction des Services Vétérinaires)

Rédigé avec l’aimable contribution de Michel et Catherine Pépin.

© Vetaction Conseil 2019. Toute reproduction, même partielle, interdite sans autorisation.

Copyright Oxane-VetactionConseil 2017.